CELAUR IMMOBILIER : VENTE - AVIS - LOCATION - GESTION IMMOBILIERE
Retourner
à l'accueil
CELAUR IMMOBILIER
VENTES PRIVÉES
1
Accueil / Rejoindre le réseau celaur
Rejoindre le réseau celaur

Qu’est-ce qu’un agent commercial immobilier du Réseau Celaur ?


L’agent commercial et l’agent immobilier sont bien souvent confondus. Entre eux, ils signent un contrat et aucun lien de subordination n’existe. L’agent commercial immobilier exerce indépendamment pour démarcher, signer un mandat de vente, trouver des acquéreurs et vendre un bien.
 

Comment devenir agent commercial immobilier Celaur ?

Avoir le sens de l’écoute, travailler en autonomie et être passionné par la vente et le territoire sur lequel vous êtes mandaté sont des qualités humaines indispensables pour devenir agent commercial immobilier Celaur. Bien entendu, vous devrez aussi avoir un très bon sens du relationnel pour démarcher de nouveaux clients, négocier avec eux le prix et apporter des mandats de vente à l’agence avec laquelle vous avez signé un contrat.

Le métier d’agent commercial indépendant n’est pas réglementé. Pour accéder à ce métier, aucun diplôme n’est en théorie exigé. Cependant, il demande de faire preuve de rigueur et d’avoir des connaissances juridiques et techniques solides qu’il est possible d’acquérir avec un niveau de formation en immobilier à BAC+2.

Néanmoins, avec une concurrence très élevée dans ce métier, les agences immobilières recherchent les agents commerciaux les plus compétents tant sur les diplômes que sur l’expérience de terrain. Pour devenir le meilleur agent, il est donc fortement recommandé d’obtenir un diplôme dans un cursus de formation en professions immobilières.

Pour devenir mandataire immobilier Celaur, vous devrez obligatoirement vous inscrire au RSAC, (Registre Spécial des Agents Commerciaux) après la signature d’un contrat de mandat avec l’une de nos agences.

Quelles formations pour devenir agent immobilier Celaur ?

De BAC+2 à BAC +5, plusieurs formations d’agent immobilier existent. Parmi tous les cursus de formation, voici les plus pertinents.
  • Exercer le métier d’agent immobilier en agence ou à son compte avec un niveau BAC + 2

    • BTS Professions immobilières, formation aussi possible en alternance
    • BTS NDRC Négociation et digitalisation de la relation client
    • DEUST Professions immobilières
  • Devenir agent immobilier et faire la demande de la Carte T avec un niveau BAC +

    • Licence professionnelle métiers de l’immobilier, mention transaction et commercialisation de biens immobiliers ou mention gestion et administration de biens
    • DUT techniques de commercialisation
    • DUT Carrières juridiques
    • Licence de droit
  • Obtenir des plus de connaissances et devenir responsable d’agence avec un BAC + 5

    • Master universitaire en droit de l’immobilier
    • Master gestion de patrimoine
    • Master Pro en droit de l’immobilier et de l’habitat, urbanisme et construction
    • Diplôme d’École Supérieure de Commerce ou de gestion
    • Diplôme d’écoles privées spécialisées : ESI, ESPI ou IMSI

      Tous ces diplômes vous permettent d’obtenir ensuite la carte professionnelle d’agent immobilier : la carte T délivrée par la chambre de commerce et d’industrie (CCI).  
  • Sans diplôme ? Il est possible de devenir agent immobilier.

    Vous n’avez pas été formé et n’avez aucun diplôme. Il existe la validation des acquis de l’expérience (VAE) BTS professions immobilières. Pour devenir agent immobilier Celaur dans le cadre d’une reconversion professionnelle, vous devez passer cette VAE. Grâce à cette solution, vous allez pouvoir faire valoir votre expérience professionnelle en tant que salarié pour bénéficier d’une équivalence de diplôme. Pour présenter votre dossier au rectorat de votre académie, vous devez :
    • Justifier d’au moins 1 an d’expérience à temps complet, soit un total de 1607 heures travaillées en agence immobilière,
    • Rédiger un mémoire qui prouve votre expérience et vos compétences acquises
    • Passer un entretien oral devant un jury.  
    Une fois acquise la VAE permet d’obtenir la carte professionnelle d’agent immobilier.

Quel statut juridique pour un agent commercial en immobilier ?

Le métier d’agent commercial en immobilier, appelé aussi mandataire immobilier est encadré par la loi Hoguet (Article 4) et le Code du Commerce (articles L134-1 et suivants).Dans le cadre de son contrat de mandat, il a l’obligation de mentionner aux propriétaires-vendeurs qu’il exerce sous le statut d’agent commercial pour le compte d’une agence. Il doit donc l’indiquer dans les publicités qu’il réalise dans le cadre de ses opérations.  
L’agent commercial indépendant n’a pas le droit de s’immatriculer en société. Pour percevoir  sa rémunération sur commission, il doit exercer son métier en nom propre en optant pour l’un de ces trois statuts juridiques :
  • Le statut d’auto-entrepreneur
  • Le statut d’entrepreneur individuel (EI)
  • Le statut d’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL)
Le choix de statut dépend des objectifs fixés en termes de chiffre d’affaires et du régime d’imposition. L’agent commercial immobilier auto-entrepreneur ne doit pas excéder 176 200 € de CA HT pour la vente de biens et 76 200 € HT pour sa prestation de service. Si ces plafonds sont dépassés, il devra changer de statut pour passer en EI ou EIRL.  

L’agent commercial immobilier indépendant

Contrairement à l’agent immobilier, l’agent commercial immobilier indépendant n’a pas besoin de détenir une carte professionnelle. En effet, il agit en tant que mandataire pour le compte de l’agence immobilière, personne morale, titulaire de la carte professionnelle.

Outre l’obligation d’être inscrit au RSAC et de choisir un statut juridique, l’agent commercial doit répondre à d’autres exigences pour pouvoir exercer légalement :
  • Il doit signer un contrat d’agent exclusif
  • Il doit signer une attestation de collaborateur, appelée aussi « carte blanche de négociateur » demandée par l’agence immobilière mandante auprès de la CCI
  • Il ne doit pas avoir fait l’objet de certaines condamnations ou incapacités d’exercer dans les 10 dernières années
  • Il doit souscrire à un contrat d’assurance responsabilité civile professionnelle
  • Il ne doit pas rédiger les compromis de vente et tous autres documents juridiques, c’est l’agence qui s’en occupe. (Sauf le mandat)

La carte professionnelle d’agent immobilier

La carte professionnelle d’agent immobilier est obligatoire pour devenir agent immobilier. Appelée couramment la carte transactionnelle ou carte T, elle est la preuve que l’agent immobilier est capable de réaliser tous les types de transactions immobilières : achat, vente et location sur immeubles, maisons individuelles, locaux commerciaux et fonds de commerce.

Délivrée par la CCI, la carte T est valable pendant 3 ans et doit être renouvelée pour continuer à exercer. Sans cette carte professionnelle, le risque est une peine de 6 mois de prison et 7500 € d’amende.

Quel salaire pour un agent commercial immobilier ?

En tant qu’indépendant, l’agent commercial immobilier n’est pas salarié et ne bénéficie d’aucun salaire fixe minimum. Il est rémunéré par l’agence immobilière pour laquelle il est mandaté sur la base d’un pourcentage de commission. Sa commission pour rémunération dépend du montant des transactions immobilières qu’il réalise. Aucune disposition concernant le pourcentage de commission n’est prévue par la loi. C’est donc au moment de la signature du contrat de mandat que le pourcentage est fixé librement par les deux parties d’un commun accord.

Il varie cependant selon que le contrat soit passé avec une seule agence ou un réseau d’agences, le type de mandat de vente, le secteur géographique et les années d’expérience de l’agent commercial. En revanche, il reste identique, quel que soit le type de bien vendu : maison individuelle, appartement, fonds de commerce, etc.

À titre d’exemple, pour un bien vendu 330 000 € avec un taux d’honoraire fixé à 5 %, les frais d’agence vont s’élever à 17 500 €. Si le pourcentage de commission est de 50 %, l’agent commercial percevra la somme de 8 750 € à laquelle il devra déduire ses charges sociales et fiscales liées à son statut.

Sur une vente immobilière, le mandataire indépendant perçoit en moyenne entre 30 % et 55 % des honoraires d’agence.

La rémunération d’un négociateur immobilier

Contrairement aux agents commerciaux, les négociateurs immobiliers sont salariés. Ils sont rattachés à l’agence immobilière par un contrat de travail. Selon les clauses du contrat, la rémunération se compose généralement d’une partie fixe (basée le plus souvent sur 13 mois) à laquelle est ajoutée une partie commission sur les ventes que l’agent immobilier finalise ou sur le chiffre d’affaires produit par l’agence. Le taux de commission est écrit dans le contrat de travail et oscille généralement entre 10 et 17.5 %

Sur une vente immobilière, le mandataire indépendant perçoit en moyenne entre 30 % et 55 % des honoraires d’agence.

Quels avantages de devenir un agent commercial immobilier du Réseau Celaur ?

L’agent commercial du Réseau Celaur dispose d’un statut d’indépendant, néanmoins il est intégré dans l’agence pour laquelle il est mandaté et profite de ses services.
  • Il va bénéficier d’une marque forte et distinctive pour communiquer
  • Il accèdera facilement à la passerelle de diffusion d’annonces immobilières sur tous les sites d’autorité (Se loger, Le bon coin, Bien Ici, le Figaro immobilier, A Vendre A louer etc.)
  • Il pourra utiliser les outils promotionnels du réseau (site Internet, ventes privées, réseaux sociaux…)
  • Il aura un accès à l’Intranet du réseau et au logiciel spécifique à son activité
  • Il aura accès au fichier commun collaboratif inter-agences
  • Il profitera de la bonne humeur et du professionnalisme des équipes Celaur
Je souhaite être contacté à ce sujet